Blog-Note

Transformation digitale et RH : 3 points d’entrée du digital dans l’entreprise #1

Leader ou partenaire de la transformation digitale, à la traîne des mouvements qui s’opèrent ou appelée à disparaître, la fonction RH continue à faire débat.

En prenant appui sur nos propres interventions et observations dans les entreprises, nous partageons notre vision de la transformation digitale des organisations actuellement, des enjeux et obstacles, et du rôle de la fonction RH.

Et plus particulièrement dans ce premier article :

– Pourquoi la transformation digitale est-elle un enjeu complexe pour tous les acteurs et tous les métiers de l’entreprise ?

– Quels sont les points d’entrée du digital dans les entreprises actuellement ?

La transformation digitale, un enjeu complexe pour tous

Le digital recouvre l’ensemble des technologies et des usages liés à ce jour aux médias sociaux, au mobile, au cloud, aux big data.

Toute la difficulté de la transformation digitale en comparaison des changements antérieurement conduits réside dans la nature du digital :

le digital impacte l’ensemble de l’entreprise et son écosystème. Les priorités sont difficiles à définir, notamment dans un contexte de ressources contraintes.

le digital mixte la technologie et l’humain. Il fait évoluer les comportements et les attentes des individus, clients, candidats et salariés, et les entreprises sont contraintes de s’adapter.

Mais l’entreprise doit aussi former une majorité de ses salariés aux technologies et pratiques digitales, y compris les plus jeunes.

L’investissement technologique n’est pas le principal levier de cette évolution. Le facteur humain est clé dans un environnement qui positionne le partage et la collaboration au centre de la création de valeur.

le digital n’a pas de mode d’emploi, d’apports prédéfinis ou de retour sur investissement garantis. Il faut tester.

Tout l’enjeu pour les directions d’entreprises réside dans le fait de s’approprier les caractéristiques et fonctionnements du digital, au-delà des technologies, au service de leur projet et de leur stratégie. Sous peine de perdre leurs clients et leurs talents, et de passer à côté de nouveaux leviers de compétitivité et de développement.

Perçu comme une opportunité ou une contrainte à transformer, le digital stimule l’innovation dans toute l’entreprise, induit plus de coopérations internes et externes, et vient redéfinir les engagements respectifs de toutes les parties prenantes.

 

Le digital peut être vu comme la résultante d’inventions techniques stimulées par la mondialisation, de nouveaux usages et comportements portés par les technologies et les aspirations. Il intervient dans une période où les relations de travail cherchent un nouveau modèle, après les effets sur la motivation des salariés du désengagement de l’emploi, ou d’une organisation plus orientée sur la productivité et les indicateurs financiers que sur les contributions de ses ressources humaines.

Digital : 3 points d’entrée dans l’entreprise actuellement

Selon nos observations du terrain, le digital s’invite dans les entreprises par 3 principaux points d’entrée : 

1- l’évolution du comportement et des attentes des clients.

La transformation digitale portée par les clients est mobilisatrice, du dirigeant aux salariés.

Elle est perçue par tous comme vitale. Le Client est par ailleurs un objet transversal à l’organisation. L’évolution de la relation Clients sous l’impact du digital conduit ainsi à repenser l’ensemble de l’organisation : les acteurs, les processus de travail et de collaboration, les outils, la culture de l’entreprise, etc.

2- l’évolution du recrutement.

Les réseaux sociaux, le mobile et les nouveaux comportements des candidats et des salariés s’ajoutent aux difficultés de recrutement et à la guerre des talents. Ils font du recrutement un sujet stratégique mais aussi un champ d’apprentissage du digital. Le recrutement, cheval de Troie du 2.0 au pays de la GRH.

3- la vision stratégique des dirigeants. Certains dirigeants ont vite compris que le digital allait transformer leur business, chahuter leur position, ouvrir des opportunités, impacter la relation clients, leurs offres de produits et services, les compétences de leurs salariés, les modes de fonctionnement de l’entreprise… La transformation digitale de l’entreprise devient une composante clé de la stratégie globale, voir le principal levier. 

 

Nous aborderons dans le prochain article comment conduire un projet de transformation digitale selon le point d’entrée, et quelle peut être la contribution de la fonction RH.

This post doesn't have comments yet.

Laisser un commentaire

Obligatoire