Blog-Note

Si j’étais DRH aujourd’hui…

La projection est d’autant plus facile lorsqu’on l’a été… On en connait les enjeux stratégiques et opérationnels, les actions possibles, motivantes, contributives, les challenges, les freins, les difficultés, les paradoxes aussi…

Si j’étais DRH aujourd’hui dans une période de crise économique où le chiffre d’affaires et la marge sont les priorités, où les ressources à allouer sont limitées, où l’incertitude freine les initiatives et entame la confiance…

Je redonnerais du sens et de la perspective à tous les salariés en engageant un travail collaboratif autour des enjeux et des objectifs de développement de l’entreprise… un travail participatif non pas par métier ou service mais par grand domaine d’actions de l’entreprise mêlant toutes les générations, un travail participatif qui comprendrait nécessairement une étape de diagnostics à partager, mais aussi de propositions à partager et de solutions collectivement retenues comprenant les ressources à mobiliser.

J’aiderais l’encadrement à animer des collaborations transversales pour innover sur les enjeux prioritaires de l’entreprise.

Je formulerais un projet humain en déclinaison des objectifs stratégiques et des propositions d’actions retenues pour redonner du sens et de l’envie, pour recréer de la motivation et de l’engagement.

Je collaborerais avec chaque direction d’activité et l’encadrement sur la mise en oeuvre et le suivi des actions Business et RH afin de s’assurer de leur alignement et d’apporter ensemble des réponses aux aléas de la mise en oeuvre.

J’animerais une démarche de GPEC orientée sur la stratégie avec notamment une revue des salariés avec feedback, des compétences techniques et comportementales, motivations, aspirations, axes et plan de progrès individuels et d’équipes, voire collectif. Je reformulerais le tout dans un plan de développement RH intégrant la santé et l’employabilité, qui donnerait du sens et soutiendrait la motivation individuelle et d’équipe à progresser.

J’animerais un plan d’actions RH et managérial orientée sur la reconnaissance utilisant tous les leviers de la motivation au travail.

J’intègrerais, en support à une animation largement fondée sur la participation, un réseau social interne qui viendrait prolonger les partages et les matérialiser aux différentes étapes de diagnostic et d’actions, favorisant le suivi, la compréhension et la contribution de tous… J’intégrerais le RSI à l’occasion du projet participatif sur la stratégie pour en accompagner l’adoption… (Réseaux sociaux d’entreprise : la graine, le fruit et le terreau)

J’associerais à toutes ces actions les partenaires sociaux pour qu’ils contribuent tant à la conception qu’au pilotage de ces initiatives…

Je collaborerais avec le service marketing pour développer l’image de la Marque et les communautés externes, en y associant les actions et les besoins RH…

Si j’étais DRH aujourd’hui, je serais l’animatrice d’une communauté en dynamique d’actions et d’innovation, optimisant les ressources…. Je serais l’animatrice d’un projet humain d’entreprise, à la fois agile et déterminée à inscrire ces actions dans la cohérence et la profondeur…

Si j’étais DRH, j’essaierais de recueillir le soutien du plus grand nombre de salariés et d’avancer avec eux…et je sais déjà qu’ils seront une majorité…

Si j’étais DRH aujourd’hui… j’adopterais la même approche qu’hier en intégrant les évolutions stratégiques, sociales, technologiques d’aujourd’hui et leurs leviers… en développant une approche davantage ouverte vers l’externe aussi… 

 

3 commentaires

  1. Pingback : Si j’étais DRH aujourd’hui… | Driving change - Conduite du changement | Scoop.it

  2. Pingback : Si j’étais DRH aujourd’hui… | Projet professionnel | Scoop.it

  3. Laetitia Wamanisa répondus

    J’ai beaucoup apprécié votre vision du métier de DRH d’aujourd’hui puisqu’elle donne du sens à tout un chacun dans l’entreprise. Malheureusement, la crise économique et ses nombreuses conséquences (recherche du profit à court terme entre autres….) semblent constituer des freins pour faire mûrir ses idées auprès des dirigeants d’entreprises.

    En tant que future diplômée RH, j’espère vraiment être amené à occuper cette fonction d’ici quelques années et le faire en sachant concilier performance de l’entreprise et satisfaction de l’ensemble de ses parties prenantes.

Laisser un commentaire

Obligatoire